200 avant JC

Archimède invente la poulie

Les Egyptiens étaient – sans doute – les premiers à développer des équipements de levage pour la construction de leurs pyramides. Ils utilisaient dans ce cas du bois, des cordages et la force de l’homme ou de l’animal. Deux cents ans avant Jésus-Christ vient Archimède avec la poulie ce qui le rend plus facile à soulever des charges.

17ème siècle

Louis XIV dispose d’un ascenseur avec contrepoids

Louis XIV, le Roi Soleil, dispose d’un ascenseur avec contrepoids. Il utilise cet ascenseur pour rejoindre sa maîtresse, qui habite un étage plus haut, de façon inaperçue.17ème siècle

1795

Ivan Kulibin conçoit un ascenseur avec mécanisme à vis

ivan Kulibin conçoit le premier ascenseur avec mécanisme à vis. Il le fait pour le beau Palais d’Hiverde la tsarine Catherine la Grande à Saint-Pétersbourg, en Russie.

1852

Elisha Otis construit le premier ascenseur sécurisé

Elisha Otis a construit le premier scenseur sécurisé, qu’il présente lui-même pendant l’exposition universelle au Crystal Palace à New York. Quand l’ascenseur est presque en haut, il fait couper les câbles de l’ascenseur par un employé. Le système de sécurité garantit que l’ascenseur ne chute que de quelques centimètres.

1932

KONHEF débute comme organisme de contrôle

Un an après la création de l’inspection technique des appareils de levage, Konhef –OCAL est créé. Le nom de l’entreprise reprend son objectif: KONtroledienst van HEFwerktuigen – Office de Contrôle des Appareils de Levage

1962

AR sur la sécurité de l’ascenseur

L’Etat belge émet un Arrêté Royal dans lequel les conditions de fonctionnement et de reconnaissance des organismes de contrôle sont définies. KONHEF obtient un statut asbl afin de respecter ces règles.

1983

AR sur la modernisation des ascenseurs en milieu de travail

Le règlement RGPT prévoit l’obligation d’augmenter la sécurité des ascenseurs existants et nouveaux. Les ascenseurs existants doivent être modernisés pour la première fois.

1992

Konhef inaugure centre de formation et musée des ascenseurs

Dans le cadre de notre croissance, nous déménageons vers un ancien entrepôt rénové. A côté de nouveaux bureaux totalement équipés, est aménagé au rez-de-chaussée un centre de formation pour nos agents-visiteurs et un petit musée des ascenseurs.

1995

L’unique ascenseur lineaire d’Europe en serice chez Konhef

Otis met en service dans les bureaux de Konhef le premier et actuellement encore seul ascenseur linéaire avec entraînement magnétique en Europe.

1996

Premiers ascenseurs sans salle de machine

Kone est le premier à mettre en service un moteur d’ascenseur assez fin placé dans la gaine, de sorte qu’une salle des machines n’est plus nécessaire. Les autres ascensoristes suivront rapidement.

1998

KONHEF est reconnu au niveau Européen

En 1985, l’Europe élabore les «directives nouvelle approche » pour les ascenseurs électriques et hydrauliques, ce qui génère treize années plus tard les deux normes harmoniées EN-81-1 et -2. KONHEF est reconnu comme un organisme notifié européen pour les ascenseurs et appareils de levage avec numéro d’identification 0683.

2000

KONHEF est le premier SECT en Belgique

Peu de temps après KONHEF est également reconnu comme un organisme de contrôle pour les machines et en tant que premier Service Externe pour les Contrôles Technique (SECT) pour les appareils de levage en Belgique.

2003

AR sur la sécurité de l’ascenseur

L’Arrêté Royal du 9 Mars 2003 impose de nouvelles exigences pour l’utilisation des ascenseurs. L’arrêté définit les prescriptions pour l’entretien, l’inspection, l’analyse des risques et la modernisation des ascenseurs. L’A.R. donne aux propriétaires / gestionnaires d’ascenseurs un certain nombre de procédures et des calendriers concrets qui devraient leur permettre d’utiliser un ascenseur sécurisé.

2005

procedure 1è analyse de risque ascenseur

Pour compléter l’A.R. du 09/03/2003 et après concertation avec le secteur, le SPF Economie publie le 20/09/2005 une procédure détaillée pour la réalisation de l’analyse de risques des ascenseurs.

2015

Les authorités augmentent la surveillance des ascenseurs

Dans le cadre de sa surveillance du marché, les SPF Economie et SPF Emploi augmentent leur surveillance des ascenseurs non modernisés en temps. En même temps, ils prévoient des brochures d’information pour les propriétaires.